Aller au contenu

Au Japon, un séisme fait au moins 73 morts

Au Japon, un séisme fait au moins 73 morts
Une voiture est renversée sur une route alors que la ville a été frappée par les tremblements de terre et le tsunami à Suzu, préfecture d'Ishikawa, Japon, le mercredi 3 janvier 2024. / La Presse Canadienne

Au Japon, d’importants séismes ont fait près d’une cinquantaine de morts le 1er janvier. Dans la nuit de lundi à mardi, les alertes aux tsunamis ont finalement été levées, mais l’agence japonaise de météorologie demandait tout de même la vigilance dans la préfecture d’Ishikawa. 

Écoutez Johann Fleuri, journaliste indépendante basée à Tokyo depuis 2015 au micro de l’animateur Louis Lacroix. 

Elle était présente lors du séisme du 1er janvier. 

«Le plus important de cette série de séismes a été relevé vers 16h10, rapporte-t-elle. On l'a bien ressenti jusqu'à Tokyo qui se trouve quand même à plus de 500 kilomètres de l'épicentre, donc de cette région d'Ishikawa où le séisme a eu lieu. Et tout de suite, le séisme a été suivi par cette alerte au tsunami qui a touché toute la côte ouest du Japon, donc d'Hokkaido, jusqu'à Kyushu. Donc c'est vraiment une zone énorme, ça a vraiment impressionné tous les Japonais de voir que l'alerte était donnée sur une si grosse zone et avec cette crainte de vagues qui pouvaient atteindre les cinq mètres dans la région.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Des agents correctionnels de Saint-Jérôme craignent pour leur sécurité
Santé mentale: «On paie encore le prix de la désinstitutionnalisation»
Une vidéo de Réjean Tremblay et de Julie Bertrand fait le tour du Web

Vous aimerez aussi

0:00
40:00
L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La Poche Bleue
En direct
En ondes jusqu’à 21:00