Aller au contenu

Le Gala Québec Cinéma renaît de ses cendres

Le Gala Québec Cinéma renaît de ses cendres
Steve Laplante pose avec son prix Iris de la meilleure performance masculine au 25e Gala des Prix du cinéma québécois / La Presse Canadienne

Le Gala Québec Cinéma avait lieu hier et c'est le film Viking qui a remporté les grands honneurs en repartant avec quatre statuettes Iris. 

Écoutez Catherine Brisson qui raconte la soirée du Gala Québec cinéma à Louis Lacroix.

Le film de Stéphane Lafleur a été le grand vainqueur dans les catégories Meilleur film, Meilleure réalisation, Meilleur scénario en collaboration avec Éric Boulianne et Meilleure interprétation masculine pour Steve Laplante. Le tout s'ajoute aux prix artisans qui ont eu lieu il y a quelques jours. On parle donc de onze prix au total pour Vikings.

«Le 25ᵉ Gala Québec Cinéma était de retour après avoir été débranché par Radio-Canada, diffuseur public qui a encore une fois manqué à son devoir, à mon avis, à son mandat, de faire rayonner la culture d'ici.»

«Ça avait été beaucoup critiqué dans le milieu culturel et avec raison, ajoute la chroniqueuse. À leur place, j'aurais honte ce matin parce qu'on voit les retombées que ça peut donner au cinéma québécois d'avoir une soirée où on célèbre ce qui est fait de nous en fait. Parce que c'est ça la culture, c'est nous, qui nous sommes également. Et il a fallu l'intervention de producteurs d'ici, des gens du milieu du gouvernement également, de la CAQ, qui a donné 600 000$ pour faire revivre le gala.»

La chroniqueuse a aimé l’animation de Jay du Temple. On a aussi rendu hommage à Rémy Girard.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Catherine Brisson

Moins cher d'aller voir Taylor Swift en Suède qu'à Toronto!
77e Festival de Cannes: les citrons et les oranges de Catherine Beauchamp
«J'ai toujours rêvé de faire de la musique western»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Bonsoir les sportifs
En direct
En ondes jusqu’à 19:00