Aller au contenu
Chronique économique de François Gagnon

Êtes-vous tannés qu’on vous refile toujours la facture?

Êtes-vous tannés qu’on vous refile toujours la facture?
Le chroniqueur économique François Gagnon / Cogeco Média

Si l’inflation baisse moins vite que prévu, c’est que certaines entreprises ont profité du contexte pandémique pour augmenter leurs prix plus souvent et plus substantiellement qu’elles pouvaient le faire auparavant, selon le sous-gouverneur de la Banque du Canada, Nicolas Vincent. 

C’est ce qu’on apprend dans un article de La Presse.

Les entreprises nourrissent l’inflation, car il est plus facile désormais d’augmenter les prix par rapport à l’époque, souligne le chroniqueur économique de Cogeco Média, François Gagnon, à l’émission de Nathalie Normandeau.

C’est le cas des grands marchés d’alimentation. Cela dit, les bannières en alimentation n'ont pas augmenté leur marge brute, qui est demeurée entre 3 et 4 pour cent.   

«Il y a bel et bien une inflation alimentaire. C’est beaucoup plus facile d’augmenter les prix, sans que ça coûte une fortune à l’entreprise. À partir d’un ordinateur central, une compagnie peut changer les prix instantanément. […] Ce n’est pas nécessairement les distributeurs comme IGA ou Métro qui sont fautifs, mais fort probablement le fabricant, le transformateur.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec François Gagnon

«Si la tendance se maintient plusieurs vont devoir déclarer faillite»
«On va vous imposer là-dessus alors il faut faire attention»
«Ça ne paraît pas bien et les services ne sont pas là»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00