Aller au contenu
Atteinte de la sclérose en plaques

Ramasser des canettes vides pour recevoir des soins de santé, est-ce acceptable?

Ramasser des canettes vides pour recevoir des soins de santé, est-ce acceptable?
Nathalie Normandeau / Cogeco Média

Monoparentale avec un enfant de cinq ans dans la région de Lanaudière, Stéphanie Panneton, 30 ans, a besoin de 30 000$ pour ses soins, elle qui souffre de la sclérose en plaques.

Une campagne de sociofinancement GoFundMe menée par sa cousine, Marie-Pier Biron, lui a permis d'amasser jusqu'à maintenant 11 581$ sur sur un objectif de 30 000 $ afin de pouvoir compter sur une chambre hyperbare pour soulager ses souffrances.


Écoutez Stéphanie Panneton qui amassé de l'argent pour obtenir les soins de santé dont elle a besoin.


Celle qui travaillait comme infirmière est en arrêt de travail pour au moins trois ans. Après trois opérations, ellle prend beaucoup de médicaments, quatre fois par jour, à cause de sa maladie.

Au menu de l'entrevue :

  • La chambre hyperbare est une solution pour réduire les crises et la douleur. La névralgie du nerf trijumeau est très souffrante. Elle installerait l’appareil chez elle.
  • Elle a décidé de ramasser des canettes vides et de les vendre pour amasser de l’argent. Elle pense avoir une quarantaine de sacs de canettes chez elle.

«En toute transparence, c'est vraiment mon petit garçon, inconsciemment, qui me tient parce que par choix, je n'aurais jamais enduré ça. Si je n'étais pas maman, je ne serais pas là. C'est fascinant à quel point un corps peut endurer une douleur aussi intense.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Deux Québécois militent pour mieux protéger leurs collègues du cancer
Près de 2 Américains sur 3 délaissent la malbouffe
Devrait-on fermer les écoles quand la température des classes dépasse 25 degrés?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00