Aller au contenu
Nouveau sous-variant d’Omicron

Eris: «Les symptômes ressemblent au rhume habituel»

Eris: «Les symptômes ressemblent au rhume habituel»
Une femme travaille dans un laboratoire sur un variant de la COVID-19. / Getty Images

Au Québec, devons-nous porter une attention particulière au nouveau variant d’Omicron, le EG.5, qui se propage aux États-Unis?

Cette souche, surnommée Eris, est responsable d’une nouvelle hausse des cas de COVID-19 aux États-Unis.

L’agence fédérale des Centres pour le contrôle et la prévention des maladies a indiqué qu’il y a eu une hausse de 12% des infections au virus en juillet.

Eris représente désormais plus de 17% des cas aux États-Unis.


À l’émission de Louis Lacroix, mardi, écoutez le Dr Karl Weiss, microbiologiste et spécialiste en maladies infectieuses à l'Hôpital général juif à Montréal.


«Il ne faut pas vraiment s’inquiéter d’Eris. C’est un sous-variant d’Omicron, une souche très adaptée à l’espèce humaine qui est en circulation depuis octobre 2021. Eris est apparu en mars 2023, quelque part en Indonésie. Il s’est propagé sur la planète. Il est dominant aux États-Unis et au Royaume-Uni. Il provoque des symptômes qui ressemblent au rhume habituel. [...] La COVID-19 est devenue une maladie bénigne pour l'immense majorité de la population. La dynamique de la maladie a vraiment changé.» 

Selon le docteur, Eris est certainement présent dans la population québécoise.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»
«Pas le Mouvement Desjardins que je connais et les dirigeants le savent»
Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00