Aller au contenu

Les hôteliers du Québec aux prises avec une hausse des fraudes

Les hôteliers du Québec aux prises avec une hausse des fraudes
Une cliente dans une chambre d'hôtel / Getty Images

Des hôteliers du Québec font face à une hausse de la fraude qui finit par coûter très cher à leurs établissements.

C’est ce que relate Judith Desmeules, dans un article du quotidien Le Soleil.

Celle-ci affirme que les hôteliers se transforment tranquillement en experts, en raison de l’augmentation phénoménale d’escroqueries dans leurs réservations: les fausses cartes de crédit en tête de liste.


À l’émission de Louis Lacroix, lundi, écoutez Véronique Tremblay, PDG de l’Association hôtellerie du Québec.


«Il y a différents types de fraudes avec les cartes. La plus courante implique des gens qui profitent à cent pour cent de leur séjour dans un hôtel, qui payent avec leur carte, et ensuite appelle la compagnie de crédit pour dire que le voyage n’a pas été effectué. Il demande ainsi un remboursement. L’hôtelier doit donc utiliser des ressources pour démontrer le contraire… C’est lourd.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Le premier ministre français Gabriel Attal est en visite officielle
Eric Lefebvre, le «whip» de la CAQ, démissionne
3e place dans un sondage : la CAQ semble en avoir plein les bras aujourd’hui

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00