Aller au contenu
Feux de forêt

«Le Québec devra être patient s’il veut obtenir de nouveaux avions-citernes»

«Le Québec devra être patient s’il veut obtenir de nouveaux avions-citernes»
Un avion-citerne Canadair CL-215. / AP Photo/Douglas C. Pizac,File

Si les feux de forêt se font de plus en plus fréquents, la flotte canadienne d’avions-citernes qui est déjà vieillissante sera encore plus mise à l’épreuve. 

Est-ce que le Québec sera capable d’obtenir de nouveaux avions pour lutter contre d’autres incendies dans le futur?


Au micro de Louis Lacroix, mardi, écoutez Mehran Ebrahimi, directeur de l’Observatoire international de l'aéronautique et de l'aviation civile et professeur titulaire au département de Management et de Technologie de l’ESG UQAM.


«Toute l’expertise et la machinerie pour produire des avions-citernes chez Bombardier ont été vendues en 2016 à une compagnie basée dans l’Ouest canadien. […] Le Québec devra être patient s’il veut obtenir de nouveaux appareils…»

En fait, le constructeur québécois a cédé à cette époque le programme des avions amphibies à Viking Air, filiale de De Havilland.

Aujourd’hui, l’entreprise qui a acheté le savoir-faire de Bombardier (De Havilland), relancera très prochainement la production de ces appareils, rebaptisés DHC-515, à Calgary. Mais, cela prendra quelques années avant qu’ils puissent voler.

Les appareils au Québec

Très respecté dans le combat contre les incendies de forêt, le CL-215 de Canadair est entré en service en 1960 avant d’être remplacé par le CL-415 en 1994.

Le gouvernement du Québec possède quatre CL-215 et deux CL-215T (version avec turbopropulseurs). 

Le premier ministre François Legault a laissé entendre ces derniers jours que de nouveaux appareils seraient commandés. Bonne nouvelle, mais pour quand?

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle
Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël
Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00