Aller au contenu
Inondations, verglas, incendies

«Ça ressemble de plus en plus à un gouvernement habitué aux crises»

«Ça ressemble de plus en plus à un gouvernement habitué aux crises»
Le premier ministre François Legault avec des responsables de la sécurité publique. / PC/Jacques Boissinot

Les nombreux incendies au Québec mobilisent à temps plein les piliers du gouvernement provincial.

Le premier ministre François Legault et le ministre de la Sécurité publique François Bonnardel étaient tous deux sur le terrain, mardi, ce qu'a noté l'analyste Philippe Léger dans sa chronique au micro de Luc Ferrandez.

«Je les trouve vraiment habiles en situation de crise. Je trouve que ça ressemble de plus en plus à un gouvernement de crises, qui est habitué aux crises. La pandémie, le verglas, les incendies...»

Et Philippe Léger note que tous ces événements deviennent - par ricochet - des questions politiques.

Le NPD, par exemple, propose de créer une entité fédérale pour faire face aux feux de forêt. Mais le bouquet, note l'analyste, c'est de voir le chef conservateur Pierre Poilievre, demander la fin de la taxe carbone...

«Pendant que le Canada brûle avec des feux de forêt, on a un chef conservateur qui demande l'abandon de la taxe sur le carbone...»

On écoute Philippe Léger...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Les Oilers forceront-ils la tenue d'un septième match?
La Seine à Paris: «Le taux de bactéries est 5 fois supérieur au seuil autorisé»
Luc Ferrandez met de l'avant des solutions positives

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00