Aller au contenu
Les enfants du réseau québécois

Besoins particuliers: «Trop souvent, l'école publique n'en fait pas assez»

Besoins particuliers: «Trop souvent, l'école publique n'en fait pas assez»
Une classe d'école / Getty Images

L’école publique offre-t-elle assez de services pour les enfants à besoins particuliers?

Dans le réseau public, un élève sur cinq (21%) au primaire et un élève sur trois (32%) au secondaire est considéré handicapé ou en difficulté d’adaptation ou d’apprentissage, selon les plus récentes données du ministère de l’Éducation.

Ainsi, plus de 250 000 élèves au Québec (sur un million) ont des besoins particuliers. 


Écoutez l'animatrice du 98.5 Nathalie Normandeau, qui discute avec Guandalina Martin, mère d’un jeune autiste asperger. Elle s'entretient aussi avec Emilio Norcia, un ancien directeur d’école.


Le fils de Mme Martin, Raphaël, est autiste/asperger. À 17 ans, il fait l’école à la maison.

Commission des droits de la personne

Guandalina a déposé une plainte à la Commission des droits de la personne parce que son fils s’est fait expulser de son école secondaire.

La Commission a reconnu que son fils a été victime de discrimination. Le Centre de services scolaire n’a pas daigné répondre aux recommandations. La Commission a l’intention d’amener le Centre de services scolaire devant un tribunal puisque le dossier est trop important.

Selon Guandalina Martin, l'école publique n’est pas à la hauteur pour les besoins des enfants à besoins particuliers. 

«Trop souvent, on en fait pas assez», dit-elle lors de son entretien avec l'animatrice, mercredi.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

On passe la gratte: Personne n'est responsable de rien
Des gens de Québec en direction de New York pour encourager Patrick Roy
Trouvez-vous difficile de perdre du poids?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Hockey des Canadiens
En direct
En ondes jusqu’à 22:00