Aller au contenu
L'avenir de la construction selon Jean Boulet

Projet de loi 51: «Polyvalence», «mobilité» et «rétention»

Projet de loi 51: «Polyvalence», «mobilité» et «rétention»
Le ministre du Travail, Jean Boulet / La Presse Canadienne

Le projet de loi 51 du ministre du Travail Jean Boulet visant à réformer le milieu de la construction pour la rendre plus efficace a été adopté jeudi. 

La loi permettra aux travailleurs de l’industrie de se déplacer d’une région à l’autre sans contraintes, entre autres.

Le gouvernement Legault mise sur cette nouvelle loi pour atténuer la crise du logement. 


Écoutez le ministre du Travail, Jean Boulet, aborder l'avenir de la construction en entretien avec l'animateur Louis Lacroix, vendredi.


Que change cette loi?

«D'abord, la polyvalence. Vous savez qu'il y a 25 métiers au Québec. Il y a une rigidité entre les métiers. [...] Il y a des délais et des impacts sur les coûts. Donc, c'est une façon plus souple de travailler. Il faut décloisonner les métiers. Il faut permettre à nos travailleurs, toujours dans le respect de leurs compétences, de faire des tâches complémentaires pourvu que ça n'affecte pas leur santé, leur sécurité, ni la qualité des travaux.»

De l'avis du ministre, des dispositions de la loi seront en vigueur dès cet été.

Avancées et craintes

À l'Association des constructeurs de routes et grands travaux du Québec, on reconnaît plusieurs avancées pour le secteur génie civil et voirie de la construction.

De leur côté, les syndicats ont exprimé des craintes, notamment pour la qualité de certains travaux, en raison du partage des tâches.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Conn-Smythe: «McDavid le mérite amplement, mais Barkov et Bobrovsky aussi»
Tarification d'Hydro-Québec: «C'est la surconsommation qui va être visée»
REM: «La logique de profitabilité de CDPQ Infra affecte les besoins des usagers»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30