Aller au contenu
Projet de loi 65

«Éliminer les évictions pour des fins spéculatives» -France-Élaine Duranceau

«Éliminer les évictions pour des fins spéculatives» -France-Élaine Duranceau
La ministre France-Élaine Duranceau, mercredi, lors de l'annonce du projet de loi 65. / La Presse Canadienne

France-Élaine Duranceau a déposé mercredi un projet de loi visant à mieux protéger les locataires des évictions.

À l'émission de Louis Lacroix, jeudi, écoutez la ministre de l'Habitation qui traite des tenants et aboutissants de ce projet de loi 65.

Grâce à celui-ci, un moratoire de trois ans sera imposé sur les évictions de logement au Québec.

Il y a quelques semaines à peine, pourtant, Mme Duanceau refusait cette option.

«On constate que les taux d'inoccupation sont vraiment à des niveaux qu'on n'a jamais vus. Il y a une immigration record qui a été reçue au Québec dans les dernières années et on en sent pleinement les effets. [...] Les gens n'ont pas beaucoup d'options s'ils doivent se reloger. [La loi] va avoir un effet apaisant pour beaucoup de monde, parce qu'il y a un grand stress à propos de l'avis d'éviction. Je pense qu'on envoie un message très clair et ferme. On prend une pause dans le marché.»

Le projet de loi 65 interdit notamment, pour une période de trois ans, au locateur d’un logement d’en évincer le locataire pour subdiviser le logement, l’agrandir substantiellement ou en changer l’affectation.

La ministre s'est inspirée des idées proposées par l'opposition, notamment par Québec solidaire.
Durant son entretien avec l'animateur Louis Lacroix, jeudi, elle souligne que l'objectif premier de ce projet de loi est d'éliminer «les évictions pour des fins purement spéculatives».

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle
Conférence technologique VivaTech: IA, robotique et applications de rencontre
3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00