Aller au contenu
Création d'une «équipe volante publique»

«Il y a un seul groupe que je défends, et ce sont les patients» -Christian Dubé

«Il y a un seul groupe que je défends, et ce sont les patients» -Christian Dubé
Le ministre de la Santé, Christian Dubé / La Presse Canadienne

La situation dans le réseau de la santé sur la Côte-Nord et en Abitibi-Témiscamingue continue de faire les manchettes. Afin de pallier la fin du recours aux agences de placement privées et au manque criant de main-d'œuvre, le gouvernement du Québec, en partenariat avec la FTQ et la CSN, crée une «équipe volante publique» composée d’infirmières et de préposés aux bénéficiaires qui pourront prêter main-forte dans toutes les régions de la province d'ici la fin mai. 

Malgré «cette bonne nouvelle», comme le souligne Paul Arcand, plusieurs questions demeurent...


Écoutez l'entrevue du ministre de la Santé, Christian Dubé en entretien avec l'animateur du 98.5 vendredi. 

«Concernant la Côte-Nord, cette semaine, les gens disaient qu'il y allait avoir des bris de service un peu partout. On a mis un peu de pression sur les agences pour respecter leurs contrats. Il y en a [des infirmières] qui ont décidé de rentrer. On a, déjà avec une centaine de personnes supplémentaires, été capable d'éviter tous les bris de service ou à peu près, globalement. Donc, le fait d'aller en chercher une centaine, 200 au cours des prochaines semaines, on règle bien des problèmes. Je vous donne l'exemple à Sept-Îles: il ne manque pas 200 infirmières à l'urgence. Il en manque deux, quatre ou six. Alors, même si dans des endroits où le nombre de personne qui nous manque est souvent minime, ça ferme l'urgence et des blocs opératoires. Je suis [enthousiaste] de voir la réaction qu'on a eu depuis hier.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00