Aller au contenu
Nomination du no 2 de Santé Québec

«Partout où Frédéric Abergel est passé, personne ne pleure son départ»

«Partout où Frédéric Abergel est passé, personne ne pleure son départ»
La revue de presse de Paul Arcand / Cogeco Média

À l'occasion de sa revue de presse mardi matin, écoutez Paul Arcand aborder plusieurs sujets, dont le campement propalestinien à McGill et les nominations à la tête de la nouvelle agence Santé Québec.

L'animateur de Puisqu'il faut se lever se demande si le démantèlement du camp pourrait être ordonné par l'université au cours des prochaines heures.

«On laisse sous-entendre qu'on pourrait forcer le démantèlement de ce campement, de ces barricades. Le SPVM dit ne pas avoir reçu une requête officielle de l'Université McGill, mais c'est pas impossible que ça évolue très rapidement. Les étudiants qui sont là disent qu'ils n'ont pas l'intention de bouger, qu'ils vont demeurer sur place et martèlent le message qu'on entend et qui résonne sur beaucoup de campus [...] Est-ce qu'on a l'intention de faire respecter cette injonction et est-ce que ça veut dire l'usage de la force? [...] L'autre élément qu'il faut mettre en lumière, c'est que McGill dit avoir des preuves vidéo du comportement raciste et antisémite de certains manifestants, donc que des propos haineux ont été prononcés.»

Les nominations à Santé Québec

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé lundi que Geneviève Biron allait prendre la barre de Santé Québec.

C'est Frédéric Abergel, PDG du CHUM depuis février 2023, qui la secondera à titre de vice-président exécutif aux opérations et à la transformation.

Notre animateur comprend la méfiance de certains observateurs envers Mme Biron, qui provient du milieu privé, mais voit d'un bon oeil son expérience du service à la clientèle.

Paul Arcand a toutefois quelques réticences concernant le choix de M. Abergel.

«Ce qui m'a plus fatigué, je dois dire, c'est la nomination de monsieur Abergel. Et je ne suis pas le seul, parce que partout où il est passé, à Sacré-Coeur par exemple, au CHUM, je vous jure qu'il n'y a personne qui pleure son départ. Ce n'est pas personnel, je ne le connais pas, mais les réactions que je reçois, c'est de dire qu'il est le bureaucrate qui incarne le mammouth. La machine. C'est lui qui va mener les opérations [...] Le service aux patients, dans le cas de M. Abergel, son fait d'armes, c'est d'avoir donné un contrat à l'École nationale de l'humour pour enseigner l'humour à des gestionnaires. Moi, quand quelqu'un fait ça...»

Autres sujets

  • De mal en pis pour l'Ukraine dans le conflit face à la Russie
  • Un massacre incroyable à Charlotte en Caroline du Nord: quatre policiers abattus pendant une fusillade 
  • Lettre des 12 urgentologues de l'hôpital de Mont-Laurier publiée dans Le Devoir: Hôpital vétuste, manque criant de personnel, les patients à risque
  • L'intelligence artificielle pour régler le système de paie Phénix: le double emploi d'un haut dirigeant suscite des questions (La Presse)
  • Trois jours obligatoires au bureau: des syndicats de la fonction publique du Canada sont en furie (Radio-Canada)
  • Départ d'Émilise Lessard-Therrien: il y avait visiblement un conflit entre elle et l'entourage de Gabriel Nadeau-Dubois
  • Neuf ans de prison pour Alain Lavallée, le père d'une famille d'accueil qui a violé à répétition pendant quatre ans, une enfant de la DPJ. «C'est dégoûtant...»
  • En France, un rapport recommande d'interdire l'usage des téléphones intelligents aux moins de 11 ans
  • Décriminalisation de la possession de drogues dures à Toronto: L'Ontario et le fédéral à couteaux tirés (Radio-Canada)
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Retour à la normale pour les camps de vacances
«Le Parti libéral égale rigueur» -Marc Tanguay
Christian Dubé accuse les médecins de famille de prendre les patients en otage

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00