Aller au contenu
Revue de presse

«L'éducatrice demande à la petite de douze ans si elle était consentante...»

«L'éducatrice demande à la petite de douze ans si elle était consentante...»
La revue de presse de Paul Arcand / Cogeco Média

À l'occasion de sa revue de presse, jeudi matin, écoutez Paul Arcand aborder la question de la DPJ, alors qu'une famille d'accueil de la DPJ de Québec serait responsable de nombreuses agressions sexuelles commises sur de jeunes victimes.

La Presse raconte qu'en 2004, une adolescente avait pourtant dénoncé des agressions sexuelles du père de famille. Elle n’a pas été crue à l'époque et la Protection de la jeunesse a continué à y envoyer des jeunes vulnérables jusqu’en 2021.

Il traite aussi de cette nouvelle histoire de Katia Gagnon dans La Presse, jeudi matin, alors qu'on découvre l'histoire d'une petite fille de douze ans qui a été agressée sexuellement par un éducateur dans une ressource qui était en contrat avec la DPJ du CIUSSS du Centre-Sud.

«Je résume sommairement son histoire, mais après ça, vous allez comprendre comment c'est grave ce qui est arrivé. Donc c'est un enfant qui arrive au Canada en 2018. Elle a neuf ans et elle est avec son père. Sa mère est demeurée dans son pays d'origine. Le père la maltraite physiquement. Il y a des signalements qui sont faits en 2020. On place la petite dans une famille d'accueil, puis après ça en foyer de groupe. Et en 2021, elle aboutit dans un foyer de groupe qui est géré, qui a un contrat avec le CIUSSS. Il y a neuf places qui accueillent des enfants de 6 à 12 ans. Il y a eu toutes sortes de problèmes dans cette ressource. Ça a été fermé en 2020 pour des raisons de nature sexuelle. [...] cette enfant-là a été abusée et l'intervenant avait une proximité malsaine avec cette enfant-là. [...] L'enfant parle et l'éducatrice qui reçoit la dénonciation demande à la petite qui a douze ans si elle était consentante... une éducatrice qui demande ça!?! Était-elle consentante à des attouchements? Je veux dire, ça ne tient pas la route!»

Un survol des nouvelles économiques

Il aborde aussi en ouverture certaines nouvelles économiques, alors que des données de Statistique Canada qui ont été publiées mercredi montrent une forme de ralentissement économique au Canada, une perte de la vitesse de croissance, un manque de productivité et un manque d'investissement de la part des entreprises. Il relève aussi que les patrons de la Banque du Canada seraient divisés sur la pertinence ou non de commencer à faire baisser les taux d'intérêt.

Il traite ensuite de la question de l'imposition sur le gain en capital, alors qu'on découvre que des ventes sous pression se mettent en place à Toronto et à Montréal et présente aussi de l'engouement monstre autour de la location d'un appartement de type quatre et demi affiché à 1650$ par mois.

Autres sujets traités:

  • Transports en commun: aux prises avec des retards dans le déploiement de son Réseau express métropolitain (REM) à Montréal, la Caisse de dépôt vise maintenant 2025 pour l'entrée en fonction de ses antennes de Deux-Montagnes et de l'Anse-à-l’Orme.
  • Selon Geneviève Guilbault, le transport collectif n'est pas une responsabilité de l'État. C'est aux villes et aux sociétés de transport de faire le ménage.
  • Pont de l'Île-d'Orléans: un sondage nous montre que 48 % des Québécois pensent qu'un péage serait une bonne option.
  • Neuf stations du métro de Montréal sont en mauvais état selon le Devoir.
  • Québec devra débourser 40 millions pour décontaminer la tour du stade olympique, à la suite de l'incendie du 21 mars.
  • Bilan Airbnb: Le gouvernement du Québec semble satisfait, mais la Ville de Montréal prétend ne pas être équipée pour faire les bonnes opérations.
  • Guerre israélo-palestinienne: on aurait trouvé des charniers près des hôpitaux à Gaza.
  • Un mouvement mondial antiguerre s'organise dans plusieurs campus universitaires pour dénoncer la guerre contre la Palestine.
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Un jeune agresseur sexuel présumé retournera dans son école: «C'est choquant»
Roland-Garros: «Rafael Nadal ne pouvait pas bénéficier du classement protégé»
«Une possible pénurie d'eau à l'échelle de la bande de Gaza»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00