Aller au contenu

«Il y a une facilité déconcertante pour obtenir de l'Ozempic»

«Il y a une facilité déconcertante pour obtenir de l'Ozempic»
De l'Ozempic / La Presse Canadienne

Deux journalistes de La Presse ont obtenu, d'une «facilité déconcertante» estime Nathalie Normandeau, le médicament Ozempic sur le site de cybermédecine, Live Well

Après avoir déboursé une centaine de dollars pour remplir un formulaire (avec de fausses informations), les journalistes Alice Girard-Bossé et Charles-Éric Blais-Poulin ont reçu le lendemain leur prescription d'Ozempic et ce, sans avoir consulté un professionnel de la santé. 


Écoutez la spécialiste en obésité et en médecine métabolique à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ), la Dr Marie-Philippe Morin au micro de Nathalie Normandeau, vendredi matin à l'émission L'effet Normandeau sur le sujet. 

«C'est absolument déconcertant. Honnêtement, je ne pensais pas qu'au Québec, il y avait des plateformes comme ça qui existaient. J'ai été un peu curieuse, je suis allée voir cette plateforme-là. Puis ce n'est pas seulement les médicaments pour le poids, on peut avoir facilement de la contraception, des médicaments également pour l'acné et d'autres sortes de médicaments. Donc, je crois que le Collège des médecins va falloir qu'il se penche là-dessus, parce qu'effectivement, prescrire comme ça des médicaments sans voir le patient questionner, examiner, voir les prises de sang, moi je pense que c'est de la mauvaise pratique.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Avez-vous adopté le bidet?
«On essaie de collaborer, mais ils nous imposent leurs décisions»
Membres du CA de l'agence Santé Québec: «C'est une belle brochette»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30