Aller au contenu
Projet au Québec

Northvolt: doit-on croire les propos de son PDG?

Northvolt: doit-on croire les propos de son PDG?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Northvolt au Québec: doit-on croire son PDG, Paolo Cerruti, lorsqu’il affirme que «si nous avons fait des erreurs dans la préparation et la présentation du projet, elles ont été faites de bonne foi»?

Mercredi, M. Cerruti a fait le point sur l'évolution des travaux et toutes les controverses entourant le projet sur la Rive-Sud de Montréal.


Écoutez les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, jeudi, à l’émission Puisqu’il faut se lever.


«Je crois le PDG de Northvolt. En fait, l'entreprise n'a aucun avantage à se mettre les citoyens à dos. À partir d'un sondage réalisé par Northvolt, l'entreprise a constaté que  les populations de McMasterville et Saint-Basile-le-Grand appuient le projet à la hauteur de 80 %.»

Luc Ferrandez, quant à lui, est du même avis que sa collègue. Toutefois, il nuance ses propos:

«Je ne remets pas en cause leur parole et leurs bonnes intentions. La question c'est juste de savoir comment on s'y est pris. Pourquoi est-ce qu'on a tenté d'éviter le BAPE? La réponse qui a été donnée par l'entreprise, c'est qu'il y a un gros contrat avec un client privilégié. On pense que c'est Volkswagen qui achèterait la moitié de la production et, compte tenu de cet achat, Northvolt voulait passer le plus rapidement possible à travers les étapes. […] Je ne vois pas pourquoi l'État s'est obstiné à vouloir faire les choses comme ça.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Luc Ferrandez

Course à la chefferie: «Ça commence à se bousculer aux portes du PLQ»
Un séjour express à Stockholm pour voir Taylor Swift
Christian Dubé accuse les médecins de famille de prendre les patients en otage

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00