Aller au contenu

Les défis des jeunes agriculteurs

Les défis des jeunes agriculteurs
La ferme Selby produit notamment des porcs. / Facebook/Ferme Selby

Les producteurs agricoles doivent composer avec des charges financières de plus en plus imposantes. À un point tel que plusieurs d'entre eux doivent cumuler un autre emploi en plus de leur entreprise.


Écoutez l'entrevue de Paul Arcand avec Laurence Levasseur, copropriétaire de la Ferme Selby à Dunham.


«C'est vraiment drastique ce qu'on a vu depuis deux ans. On doit avoir les deux. On a des emplois à l'extérieur, à temps partiel. J'ai deux emplois à temps partiel à l'extérieur, mon conjoint aussi. Il fait aussi ce qu'on appelle un peu des jobines», explique Laurence Levasseur, copropriétaire de la Ferme Selby à Dunham.

La jeune femme et son conjoint qui produisent des porcs se sont lancés en affaires il y a 11 ans.

«On espère juste pouvoir être capable de transmettre ça à nos enfants. Mais non, je ne regrette pas. Parce que ce qui nous tient, c'est vraiment la passion de travailler la terre, l'agriculture. Mais c'est sûr que s'il n'y a pas une sensibilisation, une reconnaissance, bientôt peut-être que je vais changer d'idée», ajoute-t-elle.

Écoutez le segment pour en apprendre davantage sur un geste de générosité qui émeut Laurence Levasseur.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Ce souhait exprimé de vivre cet événement en gang, c'est ce qui m'a fasciné»
Les réseaux sociaux inspirent les Québécois pour leurs idées de vacances
«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 17:00