Aller au contenu
Brian Mulroney (1939-2024)

«Il avait un côté protecteur Monsieur Mulroney» -Nathalie Normandeau

«Il avait un côté protecteur Monsieur Mulroney» -Nathalie Normandeau
Émission spéciale sur les funérailles de Brian Mulroney / PC

L'animateur Philippe Cantin est à la barre de l'émission spéciale sur les funérailles de Brian Mulroney en compagnie de Nathalie Normandeau et de Karl Bélanger.

Dans ce deuxième bloc, John Parisella, Luc Lavoie et Nathalie Normandeau soulignent à quel point Brian Mulroney, l'homme, restait en contact avec tout le monde, incluant des collègues politiques d'autres partis. Il entretenait des amitiés sincères, note-t-elle.

«Un jour, monsieur Mulroney me téléphone. Je suis vice-première ministre du Québec à ce moment. Il m'appelait pour prendre des nouvelles de monsieur (Jean) Charest, qui était premier ministre du Québec à ce moment-là. Et il faut savoir que M. Charest, c'était un peu le dauphin de M. Mulroney. Ils ont siégé ensemble. M. Charest est un ministre de M. Mulroney et ce dernier s'inquiétait de la santé de M. Charest. Il m'a téléphoné comme vice première ministre pour que je puisse m'assurer que tout aille bien pour monsieur Charest. Il avait un côté protecteur Monsieur Mulroney.»

On les écoute...

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Philippe Cantin

«On s'imagine mal la pression qu'un athlète subit lorsqu'il prend la parole»
«C'est un temps très, très difficile pour les partis au pouvoir»
Que doit-on surveiller durant l'été?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
En direct
En ondes jusqu’à