Aller au contenu
Centre de services scolaire des Patriotes

Un voyage scolaire au Costa Rica sans baignade en piscine ou en mer...

Un voyage scolaire au Costa Rica sans baignade en piscine ou en mer...
Paul Arcand / Cogeco Média

Un voyage au Costa Rica sans baignade en piscine ou en mer pour des élèves de quatrième et de cinquième secondaire de la Montérégie. 

En fait, divers interdits seront imposés aux jeunes.

Le centre de services scolaire des Patriotes veut se mettre à l’abri de toutes poursuites en cas d’accident.


Écoutez Francis Côté, directeur général de Voyages Objectif Terre, qui analyse la stratégie de la direction du centre de services scolaire, à l'émission de Paul Arcand.


«Ma compréhension des choses, c'est que les gestionnaires du centre de services scolaire des Patriotes exercent un contrôle très serré sur toutes les activités qu'ils jugent à risque. Le centre interdit les activités qui ne sont pas couvertes par son assurance responsabilité. Donc, ce n'est pas une question d'assurance voyage. Les jeunes auront tous une assurance avec la Croix bleue, c'est plus de protéger le centre de service scolaire, si jamais il y avait une condamnation à la suite d’une blessure ou un accident.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«On connaissait la vedette, mais on ne connaissait pas le gars»
«Ce qui me fait peur, c'est l'idée de soumettre la Justice à la présidence»
«Un peu comme un médecin de famille» -Christine Laliberté

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30