Aller au contenu
Peut-on détruire le Stade olympique?

Béton précontraint: «Sa destruction se fait de manière sécuritaire»

Béton précontraint: «Sa destruction se fait de manière sécuritaire»
Une vue aérienne du stade olympique de Montréal, en février 2024. / La Presse Canadienne/Christinne Muschi

Est-ce que le remplacement du toit du Stade olympique sera adéquat pour les besoins des Montréalais? Cette dépense de 870 millions de dollars de la part du gouvernement Legault est-elle justifiée? Devrions-nous plutôt approfondir l’idée de le détruire? 

Le gouvernement caquiste a indiqué qu’il en coûterait jusqu’à deux milliards $ pour s’en débarrasser… C’est notamment ce qu’avait affirmé la ministre du Tourisme, Caroline Proulx.

Évidemment, ce montant soulève des questions, puisque d'autres villes en Amérique du Nord ont démoli des stades des coûts beaucoup moins importants.

Pour garder le Stade olympique, qui a été construit en 1976, il faut remplacer le toit et son anneau. Pourquoi cette rénovation coûte-t-elle si cher?


Écoutez Bruno Massicotte, ingénieur et professeur en génie civil à Polytechnique Montréal, qui discute du choix du gouvernement avec l’animateur Louis Lacroix.


«Ce montant n’a pas été supporté par des études détaillées. Ça me semble un chiffre élevé. Par contre, ce n’est pas une construction ordinaire. Le béton est un matériau fragile, donc à l’intérieur on met des armatures. En plus, on a augmenté la résistance sans hausser le poids. En fait, c’est ce qu’on appelle du béton précontraint. La rupture de celui-ci est brutale.»

M. Massicotte aborde aussi les impacts potentiels de la destruction de la gigantesque structure située dans l’est de Montréal.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

«C'est la poursuite de l'effeuillage pré budgétaire de Justin Trudeau»
Paul St-Pierre Plamondon est-il «soupe au lait»?
«Paris-Roubaix: du grand spectacle!» -Jean-Luc Brassard

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00