Aller au contenu
Agressé sexuellement

Pascal lève le voile avec courage sur 10 ans de sévices de son oncle, Luc Steben

Pascal lève le voile avec courage sur 10 ans de sévices de son oncle, Luc Steben
Un jeune homme victime d'agression sexuelle / Getty Images

À l'occasion de sa chronique jeudi au micro de Paul Arcand, la chroniqueuse Bénédicte Lebel raconte l'histoire de Pascal, un homme qui a accepté qu'on lève l'ordonnance de non-publication sur son histoire, alors que pendant plus de 10 ans, il a été abusé sexuellement par son oncle.

Son oncle était pour le jeune homme l'un de ses seuls points de repère à l'adolescence alors qu'il a été placé en famille d’accueil assez tôt dans sa vie.

La chroniqueuse raconte que les abus ont débuté quand Pascal était âgé de 6 ans et ça s'est poursuivi jusqu'à l'âge de 16 ou 17 ans. Elle décrit aussi l'adolescence difficile que la victime a traversé, lui qui est alors tombé dans la criminalité. Il a d'ailleurs eu besoin de plusieurs années avant de se remettre sur le droit chemin.

Porter plainte pour la sécurité de ses enfants

C'est finalement quand il apprend que sa conjointe est enceinte et qu’il sera père d’une petite fille qu'il a pu trouver la force de porter plainte contre son agresseur. Il a fait sa déclaration vidéo aux policiers en 2017.

Il y a quelques mois, après tout près de sept ans de procédures, Luc Steben a ainsi été reconnu coupable de contacts et d’incitation à des contacts sexuels et d’agression sexuelle à l'endroit de Pascal.

Pour le père de famille, il était important de porter plainte pour protéger les enfants qui gravitent toujours autour de son oncle et pour sa fille surtout. Néanmoins son témoignage a été particulièrement éprouvant alors que ça l'a replongé dans un tourbillon de mauvais souvenirs.

Pascal s'adressera au tribunal la semaine prochaine afin de témoigner des conséquences que les abus de son oncle ont eues sur sa vie, le tout dans le cadre de la détermination de la peine de Luc Steben. Le procureur au dossier, Me François Parent, a d'ailleurs confirmé à Bénédicte Lebel qu’il comptait demander une peine importante, sans s’avancer davantage.

Père de deux filles, Pascal veut maintenant fermer ce chapitre de sa vie, mais il le fait avec beaucoup de courage en prenant ouvertement la parole pour dénoncer des actes aux conséquences innommables sur ceux qui en sont victimes.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Bénédicte Lebel

Un ex-professeur d’éducation physique reconnu coupable d’attouchements
54 véhicules volés ont été saisis mardi au port de Montréal
Une femme de 46 ans a été agressée par arme blanche à Montréal-Nord

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00