Aller au contenu

Possible grève à Air Transat: faut-il s'inquiéter pour les vols?

Possible grève à Air Transat: faut-il s'inquiéter pour les vols?
Une voyageuse / Getty images/marchmeena29/iStock / Getty Images Plus

Le rejet de l’entente de principe par les agents de bord d’Air Transat fait craindre une grève qui pourrait perturber les vols de nombreux Québécois prévoyant revenir au pays ou partir en vacances dans les prochaines semaines.  

Écoutez Jacob Charbonneau, cofondateur et président-directeur général de volenretard.com détailler la situation au micro de l’animateur Louis Lacroix.

Si ça devait arriver, quelles sont les alternatives pour les gens qui auraient des billets annulés en raison de cette grève possible?

«Le transporteur a toujours la responsabilité de nous amener à bon port ou de nous rapporter au point d'origine, explique M. Charbonneau. Par contre, la façon dont ça va se passer ou s'il va y avoir des indemnités, c'est vraiment au cas par cas selon la situation. Ce qu'il faut savoir, c'est dans le règlement de protection des passagers aériens canadiens, actuellement, tout ce qui est relié à la grève, c'est rattaché aux situations non-attribuables aux transporteurs. Ce qui fait en sorte que le transporteur a le devoir de trouver des alternatives de voyage ou d'émettre un remboursement.»

«Dans un cas comme celui-ci, si le passager, par exemple, a des dépenses, donc s'il manque une croisière, ou une perte de journée de portion terrestre, si on doit racheter un nouveau billet d'avion aux frais des passagers, des dépenses au niveau des repas, des hôtels, si on a manqué des journées de travail, on peut aller chercher des indemnisations ou des remboursements selon la Convention de Montréal. Ensuite, pour les gens qui voyageaient en territoire européen, il y a une réglementation européenne qui s'applique, qui, elle, donne droit à des indemnisations en cas de grève.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

«J’ai été collègue de Paul et je suis maintenant sa victime» -Bernard Drainville
Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle
«Son constat sur le recul du français au Québec est assez éloquent»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30