Aller au contenu

L'application Staying alive, pour alerter un premier répondant proche de nous

L'application Staying alive, pour alerter un premier répondant proche de nous
Une application pour sauver des vies / Getty images/champpixs/iStock / Getty Images Plus

Tout le monde peut sauver des vies grâce à l’application mobile Staying Alive, qui alerte des citoyens volontaires à proximité pouvant venir en aide aux victimes d’arrêt cardiaque.

Une fillette d'à peine trois mois en France a été sauvée in extremis, il y a quelques semaines par un bon samaritain de 37 ans, un inconnu de la famille. Il avait été alerté par une application sur son téléphone qui met en contact des gens qui ont une formation de base en sauvetage.

Écoutez Dr Paul Dardel, président du regroupement Bon Samaritain, qui s’entretient avec Louis Lacroix sur le sujet.

«C'est une application qui existe maintenant depuis plus de 10 ans, qui, au début, était là uniquement pour cartographier les défibrillateurs qui étaient dans les lieux publics en France», dit le médecin. 

«Et puis petit à petit, on s'est rendu compte qu'on a eu beaucoup, beaucoup, beaucoup d'utilisateurs et on s'est dit que tous ces gens-là qui s'intéressent aux défibrillateurs, il fallait les transformer de citoyens passifs en citoyens actifs et les impliquer dans la chaîne de secours. Et donc on a décidé d'en faire des citoyens sauveteurs.»

L'application Staying Live est disponible sur iPhone et sur Android, est gratuite et est traduite en de nombreuses langues. Elle vous permet de vous enregistrer et de vous déclarer comme ce qu'on appelle un bon samaritain en France ou un premier répondant au Canada.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Bannissement des noix dans les écoles: «C'est utopique»
Décès du président iranien: «C'est Ali Khamenei qui est la personnalité forte»
Décès de l'écrivaine Caroline Dawson à l'âge de 44 ans

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00