Aller au contenu
30 ans plus tard

Réal Courtemanche est accusé du meurtre de la jeune Marie-Chantale Desjardins

Réal Courtemanche est accusé du meurtre de la jeune Marie-Chantale Desjardins
La victime Marie-Chantale Desjardins / Photo : Sûreté du Québec

Près de 30 ans après les évènements, Réal Courtemanche est accusé du meurtre prémédité de la jeune Marie-Chantale Desjardins. 

La chroniqueuse Bénédicte Lebel fait part des développements de cette cause, mercredi, au micro de Louis Lacroix.

«Et l'homme de 61 ans qui est accusé a tout un passé criminel. Jamais il n'a regardé dans la salle où étaient assis les proches de Marie-Chantale. Tout ce qu'il s'est contenté de dire c'est : non coupable. La famille a préféré ne pas commenter.»

La chroniqueuse raconte également les évènements survenus 30 ans plus tôt, quelques heures avant le décès de la fillette de dix ans. 

«Le 16 juillet 1994, la mère de Marie-Chantale Desjardins rapporte sa disparition à la police de Sainte-Thérèse. Il y a des témoins qui l'aperçoivent à un casse-croûte de Sainte-Thérèse et c'est la dernière fois qu'elle est vue vivante. Pendant quatre jours, aucune nouvelle. Et là, ça tombe, son corps est retrouvé le 20 juillet dans le boisé situé derrière le centre commercial Place Rosemère. L'autopsie permet de déterminer qu'elle a été étranglée. On pense aussi à une possible agression sexuelle.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Quatrième édition de la Marche pour la dignité de la Maison St-Raphaël
Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?
3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00