Aller au contenu
Guerre à Gaza

«C'est une guerre qui se déroule sous nos yeux, mais on a un accès très limité»

«C'est une guerre qui se déroule sous nos yeux, mais on a un accès très limité»
Fabrice De Pierrebourg / Cogeco Média

Fabrice de Pierrebourg est de retour justement d'Israël. Il soutient que cette guerre a un aspect très spécial, alors que peu de journalistes ont eu accès aux lieux où se déroulent les combats.

Écoutez le journaliste d'enquête qui a été envoyé spécial en Israël, Fabrice de Pierrebourg, aborder avec Louis Lacroix la situation aux frontières d'Israël.

«C'est une guerre qui se déroule sous nos yeux, dit-il. Mais on a un accès très limité, c'est-à-dire qu'on peut avoir un accès, quand c'est un peu bombardé, à côté de Sdérot, on est à 800 mètres de la bande de Gaza, mais on a une impossibilité après de rentrer dans Gaza. L'armée israélienne verrouille Gaza, qui est déjà verrouillée à la base. On le sait, c'est une enclave complètement fermée, cernée par des grillages, mais là, ils ont pris au départ quelques journalistes, en majorité américains, pour les amener avec eux dans la bande de Gaza. Et après, ils ont arrêté.»

Cette guerre a créé de nombreux dommages collatéraux, entre autres au niveau des civils affectés, qui ne peuvent pas fuir les lieux. 

«Les Israéliens m'ont beaucoup parlé de la bataille de Mossoul contre l'État islamique en 2016. Mais il y avait toujours des possibilités pour les civils de sortir. Il y avait des corridors qui étaient organisés et là, non. Ils sont prisonniers, on le sait maintenant, dans le sud, vraiment cernés par les bombes, la mer et l'Égypte n'ouvrent pas ses frontières. Donc ça, c'est catastrophique. Disons qu'en deux mois, on a un bilan humain qui est dévastateur, y compris même chez les journalistes.»

«Il en a qui m'ont tenu des propos très durs. Il y en a un qui m'a dit: “Il faut raser Gaza avec ses habitants. Et il a ajouté. “Il faut même empoisonner les poissons qui sont au bord du rivage de Gaza”. Ça, c'est extrême. Mais il dit finalement que tout ce qu'on a fait pour les Palestiniens de Gaza n'a servi à rien.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Que fera le cardinal Gérald Cyprien Lacroix à Pâques?
«Obtenir des idées de la composition du système solaire à ses débuts»
«Chaque investissement en éducation est une avancée!» -Nathalie Normandeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00