Aller au contenu

Le comédien Goûchy Boy reconnu coupable d’agression sexuelle

Le comédien Goûchy Boy reconnu coupable d’agression sexuelle
Le comédien Goûchy Boy reconnu coupable d’agression sexuelle / Cogeco Média

Lundi au palais de justice de Longueuil, Ugochukwu Chijoke Onyechekwa, un homme de 52 ans, a été reconnu coupable d’agression sexuelle sur une femme qu’il avait rencontrée sur un plateau de tournage.

L’homme est connu pour avoir tenu le rôle d'un gardien de prison dans l'émission Unité 9, en plus d'avoir joué dans la série Cheval-Serpent.

Il a été acquitté des chefs de séquestration et de harcèlement criminel qui pesaient contre lui, mais quand le juge l'a déclaré coupable au chef d’agression sexuelle, le comédien s’est énervé.

Il a alors perdu son calme et a répété plusieurs fois en s’adressant directement au juge: «Je n’ai pas fait ça» selon la chroniqueuse Bénédicte Lebel, alors qu'elle était dans la salle de cour et le juge a dû l’avertir de se calmer sans quoi il serait incarcéré sur-le-champ.

Il devra maintenant revenir en cour en mars prochain pour les observations sur la peine. 

Notons que dans un autre dossier, Onyechekwa est accusé d’agression sexuelle sur une personne de moins de 16 ans au moment des faits.

Un homme coupable de violence conjugale extrême risque maintenant 16 ans de prison

Au cours de sa chronique au micro de Louis Lacroix, la chroniqueuse revient aussi sur l'histoire d'un homme de 45 ans qui a fait vivre 20 ans de violence conjugale et de peur à sa femme.

La juge a déclaré l’homme, que l'on ne peut identifier, coupable d’agression sexuelle grave, d’introduction par effraction, de séquestration, de voies de fait armées, d'avoir étranglé la victime et de menaces de mort.
 
La défense suggère huit ans de prison, la Couronne, elle, demande 16 ans. Aux dires de Bénédicte, il serait très rare que l’on recommande une peine aussi élevée dans un dossier de violence conjugale, mais la Couronne considère que c’est la seule façon de s’assurer de la sécurité de la femme, pour qu’elle puisse refaire sa vie la conscience tranquille, car le risque de récidive serait très élevé dans le cas de l'agresseur.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Santé: l'équipe volante se fait attendre sur la Côte-Nord
Congrès suprême des Chevaliers de Colomb: peut-on leur louer l'édifice?
Aliocha Schneider, Eddy de Pretto: les spectacles à ne pas manquer aux Francos

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00