Aller au contenu
Commission Normandeau-Ferrandez

Devrait-on facturer la présence policière accrue aux promoteurs d'événements?

Devrait-on facturer la présence policière accrue aux promoteurs d'événements?
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Devrait-on facturer la présence policière accrue aux promoteurs des grands événements comme le Grand Prix du Canada, l’International des feux de Loto-Québec ou le festival Osheaga?

Voilà la question sur laquelle se sont penchés les commissaires Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez mardi matin au micro de Louis Lacroix.

Pour Nathalie, c'est une avenue à considérer, car le SPVM n'est pas une oeuvre de charité selon elle.

«Le temps supplémentaire gruge une partie importante et en fait s'ajoute au budget du SPVM, je disais un budget de 788 millions, puis, avec le temps supplémentaire, en 2023, le budget a augmenté à 830 millions. C'est énorme!»

Pour Luc, il importe de faire la distinction entre les énormes événements commerciaux et les plus petits événements tout aussi significatifs, mais qui ne demandent pas de présence policière particulière. Mais pour les gros événements, l'heure n'est plus au financement tous azimuts.

«Ces festivals-là, c'est une carte de visite pour Montréal. C'est extrêmement bon pour le tourisme, ça remplit les chambres d'hôtel. Je comprends tout ça, mais on n'est plus là, on n'est plus rendus à: il faut remplir les chambres d'hôtel... on est rendu à: il faut payer la police.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?
Majorité numérique: «J'ai un profond malaise» -Frédéric Labelle
3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 04:30