Aller au contenu

Conditions sévères imposées à un jeune soupçonné d'activités terroristes

Conditions sévères imposées à un jeune soupçonné d'activités terroristes
Mohamed Amine Assal, à gauche / Bénédicte Lebel

Des conditions sévères ont été imposées à un jeune soupçonné d'activités terroristes

À l'occasion de sa chronique mercredi matin au micro de Louis Lacroix, écoutez Bénédicte Lebel aborder un homme à qui on a imposé des conditions.

Mohamed Amine Assal est un jeune de 19 ans et hier, il a reconnu que la GRC avait des raisons de craindre qu'il commette un acte terroriste et par la suite, il s'est engagé à respecter une longue série de conditions, pendant un an. 

Il devra porter un bracelet GPS, aura un couvre-feu, son accès à Internet sera aussi limité et supervisé.

L’enquête de la GRC avait débuté le 14 mars dernier. Le FBI a contacté la GRC concernant un utilisateur de la plateforme Telegram. 

«Ce qu'on comprend, c'est qu'il discute d'actes de violence, de nature terroriste, dit la chroniqueuse.On dit que c'est motivé par une idéologie islamiste radicale, qu’il utilise des adresses IP qui sont liées au Cégep Édouard-Montpetit et à la résidence qui est lié à la famille du jeune à Saint-Laurent.»

Il étudiait la maintenance d'aéronefs au cégep. Il était soupçonné de facilitation d'une activité terroriste et d'avoir conseillé la commission d'une infraction de terrorisme, ne faisait pas face à des accusations criminelles. 

C'est en raison de crainte qu'il commette un acte criminel et non pour un crime qui a été commis.

Il aurait eu des conversations sur son envie de commettre un acte terroriste dans un rassemblement politique, entre autres.

«C'est assez troublant quand tu lis ça sur la fabrication d'un engin explosif, artisanal aussi. Et dans le document, on dit aussi qu'il aurait radicalisé son petit frère de neuf ans et qu'il aurait essayé de le faire avec un groupe d'une vingtaine de personnes de son école pour les convaincre de soutenir l'État islamique.»

Il ne pourra pas quitter le Québec ou encore demander un passeport pour douze mois.

Une femme de 59 ans lutte pour sa vie après un incendie qui s’est déroulé dans l'arrondissement Centre-Sud à Montréal

Vers 1h, dans la nuit de mardi à mercredi, les pompiers sont intervenus dans un appartement d'un immeuble résidentiel sur la rue Gascon. 

L’incendie a pris naissance dans un appartement du troisième étage et la femme qui était à l'intérieur de ce logement-là a été incommodée par la fumée. 

Rien ne laisse croire que ce serait un incendie criminel. 

Un autre incendie est survenu à Verdun vers 21h45 mardi

On ne connaît toujours pas la cause de cet incendie qui s’est produit au premier étage d'un édifice à logements sur la rue Melrose. 

Sept personnes ont été blessées, trois personnes transportées, mais on ne craint pas pour leur vie.

Rien n’indique que ça serait criminel.

Une femme dans un état critique, après une collision à Saint-Bruno de Montarville

La septuagénaire a été transportée vers un centre hospitalier où on ne craint pas pour sa vie. 

Vers 16h45 à Roberval et De La Rabastalière Ouest, la dame aurait perdu le contrôle de sa voiture, on ne sait pas encore pourquoi et elle serait allée heurter l'autre véhicule dans l'autre voie.

L'autre conducteur, c'est un homme âgé dans la quarantaine. Il y avait un enfant aussi dans la voiture. Heureusement, l'homme a subi des blessures mineures et le jeune n'aurait pas été blessé.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Projet pilote pour introduire des adjoints aux médecins dans le Nord-du-Québec
Paul St-Pierre Plamondon est-il «soupe au lait»?
Le PLQ aura un nouveau chef dès le 14 juin 2025

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00