Aller au contenu

Les saveurs pour produits de vapotage sont interdites dès aujourd’hui

Les saveurs pour produits de vapotage sont interdites dès aujourd’hui
Un jeune consommateur d'un produit de vapotage. / Getty Images

Les saveurs pour produits de vapotage sont interdites dès aujourd’hui au Québec, une décision visant notamment à réduire la consommation de ce type de produits par les jeunes.


Écoutez le Dr Nicholas Chadi, pédiatre au CHU Sainte-Justine et chercheur spécialisé en médecine de l’adolescence, auteur des recommandations de la Société canadienne de pédiatrie sur le tabagisme et le vapotage, au micro de l’animateur Paul Arcand.


D'un point de vue de la santé des enfants et des adolescents, on sait maintenant que les arômes et les saveurs sont un des facteurs majeurs qui amènent les jeunes à essayer ou à continuer d'utiliser des vapoteuses. En interdisant ces saveurs, ça rend le produit moins intéressant, moins attrayant pour les jeunes.

«C'est évident que les saveurs pourraient amener certaines personnes adultes à se tourner vers ces produits-là. Mais globalement, on pense que la balance fait en sorte qu'on va protéger plutôt la santé des adolescents, des jeunes adultes et moins avoir d'impact sur l'attrait des produits de vapotage chez les adultes.»

Est-ce que ces produits pourraient être disponibles sur un marché parallèle, une forme de marché noir?

«Certainement qu'il y aurait des façons de se procurer ces produits-là en venant d'autres provinces ou venant de l'Internet ou du marché illicite. L'idée, c'est quand même de réduire l'accessibilité dans les magasins, dans les points de vente au Québec, faire en sorte que ça devienne plus difficile pour les adolescents de s'en procurer», assure Dr Chadi.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Du soleil, du beau temps ce week-end, on va en avoir à la pelletée»
Une plus grande quantité de THC se retrouve dans les produits à base de cannabis
Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00