Aller au contenu
Crise sociale et politique

Israël: les deux visions conflictuelles de l'État juif, selon Sami Aoun

Israël: les deux visions conflictuelles de l'État juif, selon Sami Aoun
Des milliers de manifestants ont bloqué une avenue importante qui traverse Tel Aviv, mardi. / The Associated Press / Oded Balilty

Réforme judiciaire controversée en Israël: les derniers développements sur les manifestations actuelles avec l'expert Sami Aoun.

La crise s’amplifie en Israël, mardi, après l’adoption par le Parlement d’une mesure importante du projet de réforme judiciaire controversé porté par le gouvernement de Benjamin Netanyahu.

Celle-ci a suscité des appels à la grève générale dans un contexte de contestation grandissante, explique l'Agence France-Presse dans un article publié mardi.

Cette mesure, qui vise à limiter la possibilité pour la Cour suprême d’invalider une décision du gouvernement, a été approuvée par les 64 députés de la coalition du premier ministre, sur un total de 120.


Dans un entretien avec l’animateur Louis Lacroix, écoutez Sami Aoun, politologue spécialisé dans les enjeux et conflits au Moyen-Orient et professeur émérite à l’Université de Sherbrooke.


«Il y aurait une raison personnelle, selon les détracteurs. Benjamin Netanyahu veut éviter d'aller en procès et éventuellement en prison. Il y a un aspect individualiste. Il y a quelque chose de plus profond. Il y a deux visions qui s'entrechoquent en Israël... La vision d'un État laïque, libéral et démocrtique. L'autre vision met en valeur la religion et l'ultra-conservatisme. Cela illustre une fracture sociale.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Le premier ministre français Gabriel Attal est en visite officielle
Paul St-Pierre Plamondon est-il «soupe au lait»?
«Paris-Roubaix: du grand spectacle!» -Jean-Luc Brassard

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00