Aller au contenu
Procès cachés au public et aux médias

Procès secret: «On veut protéger l'identité d'un informateur de police»

Procès secret: «On veut protéger l'identité d'un informateur de police»
Un palais de justice au Québec / Cogeco Média

À l'instar de ce qu'on a déjà constaté au Québec l'an dernier, un autre procès secret a eu lieu, cette fois dans une cour ontarienne. Dans ce cas précis, les noms du juge, des avocats et de l’accusé ont été cachés au public et aux médias.

La pratique du procès caché est évidemment critiquée par l’Association canadienne des avocats des médias.


À l'émission de Louis Lacroix, écoutez Patrick Bourbeau, président de l’Association canadienne des avocats des médias et vice-président, Affaires juridiques de La Presse.


M. Bourbeau explique qu'un troisième procès similaire s'est également déroulé en Colombie-Britannique l'année dernière.

«La théorie en arrière de ça, c'est qu'on veut protéger l'identité d'un informateur de police.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Eric Lefebvre, le «whip» de la CAQ, démissionne
30e anniversaire du décès de Kurt Cobain
Éclipse solaire: bien des produits dérivés...

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Parlons-nous
En direct
En ondes jusqu’à 20:00