Aller au contenu

L'enquête publique sur les ingérences étrangères va-t-elle avoir lieu?

L'enquête publique sur les ingérences étrangères va-t-elle avoir lieu?
Une section du Parlement canadien, à Ottawa. / Moment / Getty Images

Au moment où le premier ministre canadien Justin Trudeau et le chef du Parti conservateur Pierre Poilievre ne s'entendent pas sur la façon dont on doit traiter le dossier des ingérences étrangères, on se demande si l'enquête publique - qui a été grandement demandée au cours des derniers mois - sera finalement mise de l'avant.


Écoutez le chroniqueur politique Sébastien Proulx aborder le sujet avec l'animateur Louis Lacroix vendredi matin.


«Il y a une ingérence et on la voit un peu partout poindre à l'horizon. Ce serait le fun d'avoir une commission d'enquête qui pourrait dire: "Voici la situation précise et voici les impacts que ça peut avoir sur vos gouvernements".»

Quant au chroniqueur politique, il affirme que ce type d'ingérence n'est pas limitée par le concept de souveraineté des États.

«Le défi que nous avons collectivement, aussi, c'est de ne pas mettre tout le monde dans le même panier, de vouloir viser tous et chacun sans savoir qui est intervenu vraiment de manière déplacée dans nos institutions. On parle souvent de souveraineté en termes de territoire et de géographie. Mais la réalité, c'est qu'on essaie de défendre notre bout de terrain comme on le fait quand on est propriétaire du terrain où est bâtie sa maison. Mais là, les frontières, elles ne sont pas tangibles, elles ne sont pas concrètes pour tout le monde. Mais, il y a tous les jours dans notre vie quotidienne, ce type d'ingérence et d'interférence avec nos propres activités. C'est inquiétant.»

Aussi au cours de l'entretien

  • Le cocktail explosif dans les rues de Montréal.
  • Le Festival d'été de Québec
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Sébastien Proulx

Relance de Gentilly 2: «Peut-on faire différemment?»
Il y a du bruit dans Jean-Talon à Québec: «Que fera la députée Joëlle Boutin?»
C'est finalement Olivier Bolduc qui représentera QS dans Jean-Talon

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00