Aller au contenu
Le Québec, meneur mondial de ce type de recherche

Le CHUM développe un vaccin thérapeutique personnalisé contre le cancer

Le CHUM développe un vaccin thérapeutique personnalisé contre le cancer
Le Centre hospitalier universitaire de Montréal / Cogeco Média

Le Centre de recherche du CHUM développe un vaccin thérapeutique personnalisé contre le cancer, en partenariat avec la société pharmaceutique franco-canadienne Angany.


Écoutez l'animateur du 98.5 Louis Lacroix qui discute avec le Dr Réjean Lapointe, professeur titulaire au Département de médecine de la Faculté de Médecine de l’Université de Montréal et responsable de l’axe Cancer du Centre de recherche du CHUM.


Le docteur Lapointe se félicite de voir que le Québec est en peloton de tête concernant ce type de recherche.

«Ça fait 50 ans qu'on essaie de développer des vaccins contre le cancer. Le changement de situation qu'on vit présentement, c'est que grâce aux nouvelles technologies, on peut cibler les fameuses mutations, les altérations dans les vaccins, ce qu'on ne pouvait faire avant. C'est vraiment en train d'émerger comme une force incroyable en immunothérapie. Heureusement, au Québec, on va être aux premières lignes.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Consultation à Québec sur l'immigration avec un invité douteux...
«C’était une occasion d’envoyer un message au gouvernement» -Pascal Paradis
L'élection partielle dans Jean-Talon sera-t-elle un coup de semonce pour la CAQ?

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00
75