Aller au contenu
Région de Montréal

Réseau express métropolitain: «C'est un bruit constant»

Réseau express métropolitain: «C'est un bruit constant»
Des wagons du REM dans la région de Montréal. / Archive La Presse Canadienne

Alors que le Réseau express métropolitain (REM) est dans sa dernière phase de tests, la marche à blanc prévue avant le début des opérations, des citoyens vivant près du trajet du train léger déplorent le bruit créé lors de chaque passage du train. 

Selon la Santé publique, son utilisation dépasse à certains moments les seuils jugés acceptables en matière de bruit. C'est ce qu'on peut lire dans un article de Henri Ouellette-Vézina dans La Presse.

Des mesures prises mercredi avec l'aide d'un sonomètre ont permis de constater que le bruit généré par le REM dépasse régulièrement les 70 décibels.


Au micro de Louis Lacroix, jeudi, écoutez une résidente de Pointe-Saint-Charles à Montréal, Jocelyne Bernier.


«On vit déjà avec les trains dans le secteur, dont ceux du Canadien National. Exo et Via Rail y ont également des centres d'entretien. Des citoyens sont impliqués dans un comité qui s'appelle Nous et les trains. Nous ne sommes pas contre les trains comme moyen de transport, bien que des matières dangereuses nous inquiètent. [...] J'ai entendu de nombreux bruits de train. Nous avons même déposé une plainte contre le Canadien National... Une entente est survenue en 2015 pour des mesures d'atténuation. [Le bruit du nouveau REM] provoque un stress constant, parce que c'est un bruit constant, à 2-3 minutes d'intervalle, 20 heures sur 24. Les ondes sonores se propagent beaucoup dans le secteur. C'est une question de santé publique. On ne peut pas faire vivre ça à une population...» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»
Montréal: le parc de l’Île-Notre-Dame est-il utilisé à son plein potentiel?
«J’ai été collègue de Paul et je suis maintenant sa victime» -Bernard Drainville

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Balados du dimanche
En direct
En ondes jusqu’à 20:00