Aller au contenu
Lieu pour l'aide médicale à mourir

«On aurait préféré une politique nationale plus forte» -Joël Arseneau

«On aurait préféré une politique nationale plus forte» -Joël Arseneau
Paul Arcand / Cogeco Média

L'initiative d'un salon funéraire qui veut offrir un lieu pour l'aide médicale à mourir suscite un débat politique.

Plusieurs élus, dont la ministre déléguée à la Santé, Sonia Bélanger, ont ressenti un malaise face à cette proposition.


À l'émission de Paul Arcand, mercredi, écoutez le député du Parti québécois Joël Arseneau qui affirme que le gouvernement Legault devrait fournir des endroits appropriés pour prodiguer ces soins de fin de vie.


«Peu de temps après, Mme Bélanger a déposé un amendement à son projet de loi déjà à l'étude pour permettre aux gens de choisir le lieu, en concertation avec le médecin traitant. Mardi, on a réussi à pousser pour des amendements qui permettent de baliser la sélection de l'endroit, à l'extérieur des trois lieux déjà prévus par la loi. [...] On aurait préféré une politique nationale beaucoup plus forte et prudente. [...] J'ai aussi demandé que le gouvernement ne se désengage pas de son rôle de fournir des lieux qui sont adéquats.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»
«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00