Aller au contenu
Véronique Hivon est-elle inquiète?

L'aide médicale à mourir administrée dans des campings...

L'aide médicale à mourir administrée dans des campings...
Outre le salon funéraire, d'autres endroits ont été choisis pour accueillir cette pratique de fin de vie, dont des parcs et des campings. / Getty Images

Non seulement l'aide médicale à mourir est offerte maintenant par une maison funéraire, mais on découvre que d'autres endroits ont été choisis pour accueillir cette pratique de fin de vie, dont des parcs et des campings.

L’ancienne députée péquiste, Véronique Hivon, qui a piloté le projet de loi sur les soins de fin de vie au Québec, estime que ce sujet, qui provoque des réactions très polarisées, ne doit pas être balayé sous le tapis.

Sur les ondes du 98.5, mardi matin, Mme Hivon a souligné l'importance d'une discussion sérieuse avant de trancher sur cette question.

«Pourquoi on ne le permettrait pas? On est encore dans une logique de soins. C'est ça au Québec notre force: seule loi au monde où c'est un soin de dernier recours. À partir du moment où vous êtes dans une logique plus judiciaire, on peut faire ça au Stade olympique... Pour moi, c'est significatif: est-ce qu'on est encore dans une logique de soins bien encadrée incluant des codes d'éthique?»

La Commission des relations avec les citoyens se réunit, mardi matin, pour l'étude détaillée du projet de loi 11, modifiant la Loi concernant les soins de fin de vie.


Écoutez l'intégralité de l'entrevue accordée par Véronique Hivon à l'animateur Paul Arcand.


Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il faut que tu restes le même gars que tu es» -Paul Arcand
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00