Aller au contenu
Failles dans les offres de soins?

Aide médicale à mourir au salon funéraire: «Ça frappe l’imaginaire»

Aide médicale à mourir au salon funéraire: «Ça frappe l’imaginaire»
Le complexe funéraire Haut-Richelieu, en Montérégie, offre désormais un forfait «clés en main» aux patients qui souhaitent mourir dans son salon d’exposition. / Archive Getty Images

Est-ce acceptable de recevoir l’aide médicale à mourir au salon funéraire?

Le complexe funéraire Haut-Richelieu, en Montérégie, offre désormais un forfait «clés en main» aux patients qui souhaitent mourir dans son salon d’exposition. 

C’est ce qu’on a appris récemment dans un article du journaliste de La Presse, Hugo Pilon-Larose.

On peut donc mourir dans une salle privée confortable et chaleureuse, aménagée de façon à permettre au patient, au médecin traitant et à la famille de vivre ce moment particulier dans les meilleures conditions.

Dans une autre chronique publiée dans La Presse intitulée Embarquez, les enfants, on emmène Papi à son euthanasie!, la Dre Caroline Kilsdonk, médecin vétérinaire et bioéthicienne, traite aussi de cette aide médicale à mourir dans les salons funéraires.

Elle a accordé une entrevue à l'animatrice Nathalie Normandeau, mercredi.

«Ça frappe l’imaginaire. Cette pratique est questionnable, d’autant plus que l’euthanasie légalisée doit normalement être faite à domicile ou dans un établissement de soins. Pourtant, ce n’est pas un soin comme un autre. Ne banalisons pas et surtout, assurons-nous que toutes les personnes fassent un choix libre, non influencé par un manque dans l’offre de soins palliatifs.»


À l'émisison L'effet Normandeau, écoutez la Dre Caroline Kilsdonk qui affirme également se questionner sur la commercialisation de la mort.


Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Nathalie Normandeau

Système Phénix: «C'est un fiasco sur le plan numérique et à dimension humaine»
Une médecin au privé est incapable de faire bénéficier son expertise au public
«J'ai plus d'une soixantaine de problèmes avec Phénix» -Eric Villeneuve

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 00:00