Aller au contenu
Chronique judiciaire

L'heure du conte de Drag queen Barbada: «On en vient aux coups»

L'heure du conte de Drag queen Barbada: «On en vient aux coups»
La Drag queen Barbada déclenche les «passions» avec son heure du conte. / La Presse Canadienne

Affichant complet dimanche à Sainte-Catherine en Montérégie, l'heure du conte de la Drag queen Barbada a dégénéré en confrontation et a finalement dû être déplacée dans un lieu secret.

S’adressant aux enfants de 3 à 6 ans, l’artiste devait «lire une histoire dans ses habits colorés, coiffée et maquillée avec exubérance pour encourager l’ouverture face à la diversité, notamment».

Cela a dégénéré en confrontation dans laquelle deux groupes totalisant 200 personnes se sont affrontés.

«Trois personnes ont été arrêtées, une personne blessée», résume Bénédicte Bel, chroniqueuse judiciaire au 98.5.

Écoutez la chronique de lundi matin au micro de Paul Arcand.

«On en vient aux coups, on a recours aux gaz lacrymogènes. On rappelle que c'est pour un conte pour enfants…»   

Aussi au menu de la chronique judiciaire, lundi : 

  • Un homme de 33 ans poignardé dans l’arrondissement Ville-Marie: «Un coin ou ça brasse assez souvent» 
  • Coups de feu derrière la gare Centrale : «Cinq douilles au sol...»
  •  Les recherches se poursuivent à Akwesasne
Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Je suis vraiment fier d'avoir porté le même chandail que toi» -Martin McGuire
«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Québec maintenant
En direct
En ondes jusqu’à 18:30