Aller au contenu
Entrevue avec la ministre Suzanne Roy

«Le tableau de bord est un indicateur, mais ça ne crée pas de place en garderie»

«Le tableau de bord est un indicateur, mais ça ne crée pas de place en garderie»
Getty Images / Des enfants dans un centre de la petite enfance.

Au Québec, on naît en étant déjà sur une liste d’attente ! Il y a 34 000 enfants inscrits sur une liste qui permet d’obtenir une place en Centre de la petite enfance (CPE). Mardi matin, le ministère de la Famille a mis en ligne un tableau de bord afin d’observer les développements quant aux services de garde et l’octroi des places.

Le ministère de la Santé l'a fait un peu plus tôt, on peut suivre les listes d’attentes, par exemple en chirurgie et en santé mentale…

Le ministère de l’Éducation veut aussi avoir son propre tableau de bord pour avoir un meilleur portrait de la situation dans les centres de services scolaires. Belle démonstration de transparence. Or, est-ce si compliqué d’avoir un état des lieux du problème pour finalement se rendre aux solutions? 

Écoutez Suzanne Roy, la ministre québécoise de la Famille.

«Le tableau de bord est un indicateur, mais ça ne crée pas de place en garderie. Il faut travailler plus rapidement à la conversion et à la construction de CPE.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

La Chine éclaboussée par un nouveau scandale de dopage
Son père meurt à Cuba, elle reçoit les cendres d'un homme du Panama
«On cherche à réduire vraiment la précarité d'emploi»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00