Aller au contenu
Crise du logement

«Une tempête qui crée énormément de pression sur les organismes communautaires»

«Une tempête qui crée énormément de pression sur les organismes communautaires»
Un quartier résidentiel à Montréal / GettyImages

Le PDG de Centraide du Grand Montréal, Claude Pinard, interpelle la ministre de l’Habitation, France-Élaine Duranceau, dans une lettre d’opinion, publiée dans La Presse aujourd’hui.

Il estime que le logement est «le plus grand multiplicateur de la vulnérabilité sur l’ensemble du territoire québécois, et plus particulièrement dans le Grand Montréal».

À l'émission Le midi, Claude Pinard souligne que 310 000 ménages dans le Grand Montréal finissent le mois avec un budget dans le négatif après avoir payé leurs besoins essentiels.

«C'est quasiment une tempête parfaite qui crée énormément de pression sur les organismes communautaires qui voient les demandes augmenter. Et quand on voit les demandes augmenter, c'est naturellement la sécurité alimentaire au premier chef. Mais également, l'isolement des personnes âgées, l'incapacité de déménager pour améliorer son sort.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis-Philippe Guy

Les arrondissements resserrent leurs règles sur la fusion de logements
Nos belles-soeurs: une touche moderne pour un classique québécois
«Je trouve que les interventions sont très longues» -Fanny Martin

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Classiques 80-90
En direct
En ondes jusqu’à 18:00