Aller au contenu
Demande d’action collective envers dix pharmaciens

«Une pratique anticoncurrentielle et fautive» -Benoit Morin

«Une pratique anticoncurrentielle et fautive» -Benoit Morin
L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires lance une demande d’autorisation d’action collective visant dix pharmaciens qui se partageraient un marché de médicaments spécialisés. / La Presse Canadienne - archives

L’Association québécoise des pharmaciens propriétaires lance une demande d’autorisation d’action collective visant dix pharmaciens qui se partageraient un marché de médicaments spécialisés estimé à 1,5 milliard de dollars.

Ces pharmaciens emploieraient des «pratiques anticoncurrentielles».


Écoutez Benoit Morin, pharmacien et président de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires, qui discute du processus avec l'animateur Paul Arcand. 


«Des membres de l’Association québécoise des pharmaciens propriétaires vont à contre-courant. [...] On prétend que c'est une pratique anticoncurrentielle et fautive qui ne respecte pas les lois de la pharmacie et le droit des patients à choisir leur pharmacien. L'enjeu, c'est aussi la pérennité de la pharmacie communautaire.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
Le gouvernement doit-il imposer une taxe kilométrique?
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le midi
En direct
En ondes jusqu’à 15:00