Aller au contenu
Méga-usine de cellules de batteries

Northvolt: «On est probablement ici pour 50 ans»

Northvolt: «On est probablement ici pour 50 ans»
Paolo Cerutti, PDG de Northvolt Amérique / Cogeco Média

La multinationale suédoise Northvolt a entrepris la construction du premier bâtiment de son usine de batteries en Montérégie.

L'entreprise indique que des travaux importants auront lieu du lundi au samedi, de 7h à 21h, sur le site de Saint-Basile-le-Grand et de McMasterville.


Écoutez le PDG de Northvolt Amérique, Paolo Cerutti, faire le point au micro de Paul Arcand.


Il est prévu que de 350 à 500 camions circulent par jour et accèdent au site via la route 223.

Northvolt indique que des mesures d'atténuation ont été prévues pour minimiser les impacts sur le voisinage et qu'un plan de surveillance sonore sera mis en place.

«Nous avons essayé d'espacer le plus possible les passages des camions. On a mis en place des stations de lavage pour qu'ils partent sur la route propre. Il y a des tentes, des bâches sur les camions pour qu'ils ne perdent pas de poussière. On a aussi un accès qui va être en place à l'automne, qui va être annexé à partir de la 116 et non pas de la route qui longe le Richelieu, qui est finalement une route relativement petite, qui n'est pas du tout adaptée à du trafic lourd de camions de longue haleine...»

Par ailleurs, malgré les actes de vandalisme et les réactions négatives, M. Cerutti réaffirme l'engagement à long terme de Northvolt au Québec.

«L'hiver a été rude. Il y a des matins où on se réveille et on se dit qu'on ne mérite pas ça. Mais à aucun moment on s'est dit qu'on va jeter l'éponge. On n'est pas ici pour venir ramasser quelques subventions faciles. On va investir 7 milliards pour la phase 1 et probablement encore 7 milliards pour la phase 2. Donc, 14 milliards de dollars, on investit ça dans la durée. On est probablement ici pour 50 ans. Est-ce que quelques vents contraires au début du projet vont remettre en cause un engagement à long terme? Je ne pense pas.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Jamais je n'aurais cru faire de la radio avec Paul Arcand» -Nathalie Normandeau
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand
Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les amateurs de sports
En direct
En ondes jusqu’à 00:00