Aller au contenu
Grande entrevue avec le ministre de l'Éducation

«Il va manquer encore des enseignants à la rentrée» -Bernard Drainville

«Il va manquer encore des enseignants à la rentrée» -Bernard Drainville
Bernard Drainville / La Presse Canadienne

En entrevue au micro de Paul Arcand, le ministre de l'Éducation Bernard Drainville affirme que le financement de l'école privée est là pour rester. 

«Dans un gouvernement de la CAQ, la réponse est oui [le financement de l'école privée sera maintenu]. [...] Il y a à peu près 10 % des élèves au Québec qui vont dans une école privée. À écouter les opposants de l'école privée, tu as l'impression que c'est la déferlante. Mais dans les faits, c'est un élève sur dix à peu près au Québec qui va dans une école privée, puis c'est un chiffre qui s'est maintenu au cours des dernières années.»

L'ancien animateur de radio ajoute que son gouvernement a considérablement haussé les investissements dans l'éducation et dans l'école publique, particulièrement.

Une autre rentrée scolaire sous le signe de la pénurie

Il met en garde les parents: il y aura encore pénurie d'enseignants lors de la prochaine rentrée, mais on le saura plus tôt. 

«Il va manquer encore des enseignants à la rentrée. Ça, c'est clair. Maintenant, on a pris les moyens avec la nouvelle convention collective pour affecter tous les enseignants disponibles pour le 8 août. On va avoir un portrait beaucoup plus clair du nombre d'enseignants et je dirais, du personnel qui nous manque. Mais aussi on prend les moyens pour s'assurer que ceux et celles qui sont disponibles soient affectés le plus rapidement possible pour éviter des rentrées scolaires qui, dans certains cas, sont chaotiques. Ça n'a pas de bon sens qu'un élève ne connaisse pas l'identité de son enseignant ou de son enseignante avant le début septembre.»

Autres sujets abordés:

  • Réforme de l'enseignement du français
  • Enfants à besoin particulier: ils tombent entre deux chaises
  • Le salaire rétroactif pour les enseignants... c'est pour quand?

À écouter aussi:

Il faut privilégier les jeunes en difficulté, dit le prof Égide Royer

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Du monde poppe le champagne en criant ''hourra, Paul Arcand s'en va!''»
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Derrière les faits divers, ce sont pour moi des faits de société»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Les meilleurs moments
En direct
En ondes jusqu’à 03:00