Aller au contenu
Entrevue avec le ministre Pierre Fitzgibbon

«On veut décarboner, mais ça va demander de l'énergie...»

«On veut décarboner, mais ça va demander de l'énergie...»
Le ministre Pierre Fitzgibbon / La Presse Canadienne

Le tant attendu projet de loi sur l’énergie a été déposé à l’Assemblée nationale, jeudi.
Son objectif est notamment de produire plus d'énergie au Québec et d'une façon plus diversifiée. 

Il veut également encourager une consommation plus responsable par l'entremise de la tarification modulée, avec le soutien d'Hydro-Québec. 


Écoutez Pierre Fitzgibbon, ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie, en entrevue avec l'animateur Paul Arcand, vendredi.


«Il faut trouver de nouvelles façons incitatives pour avoir une meilleure consommation. Ça existe déjà, mais il faut aller ailleurs. Et je pense que ça va être important pour la sensibilisation de la population. Je crois qu'il faut avoir des incitatifs avant de mettre le bâton. Donc, je pense qu'il va y avoir des programmes qui vont être mis en place...» 

M. Fitzgibbon souligne qu'il est important de sensibiliser en premier lieu les Québécois à une consommation responsable, notamment en déplaçant la consommation hors des heures de pointe et en favorisant l'utilisation de thermopompes.

Durant l'entretien, le ministre confirme que l'énergie coûtera plus cher pour les consommateurs, à long terme. Cette augmentation tarifaire sera toutefois progressive.

Il parle notamment du recalibrage tarifaire, qui sera effectué tous les trois ans. 

Pierre Fitzgibbon affirme par ailleurs que les Québécois devront débattre publiquement des coûts de la décarbonation, incluant l'exploration de l'énergie nucléaire. 

«On veut décarboner, on veut créer de la richesse. Ok, mais ça va demander de l'énergie. D'où va provenir cette énergie? On ne veut pas de nucléaire, on ne veut pas d'éolienne dans sa cour. Barrages? Peut-être, un... Si c'est le cas, on ne décarbonera pas. Alors il faut avoir la cohérence. [...] Pour aujourd'hui, il n'y a aucun plan de faire du nucléaire. [...] Or, je pense que dans le mix énergétique du futur, le nucléaire va devoir être considéré.»

À lire aussi:

Le plafonnement des tarifs bien accueilli par les gens d’affaires

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«Il faut avoir la capacité de s'indigner»- Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Musique
En direct
En ondes jusqu’à 07:00