Aller au contenu
Célébrations 6 juin 1944

De ces Québécois qui ont participé au débarquement de Normandie

De ces Québécois qui ont participé au débarquement de Normandie
Des prisonniers allemands capturés par les troupes canadiennes à Juno Beach, en Normandie, le jour J, le 6 juin 1944. / LA PRESSE CANADIENNE/Archives nationales du Canada, Frank L. Dubervill, PA-133754

Il y a 80 ans, le 6 juin 1944, a eu lieu le débarquement de Normandie, en France, lors de la Seconde Guerre mondiale. Encore aujourd’hui, la participation de milliers de Canadiens français à cette vaste opération militaire demeure peu reconnue…

Ce matin se déroulent les cérémonies en France pour marquer le débarquement de Normandie. Le président américain Joe Biden, le président Emmanuel Macron et le premier ministre Justin Trudeau participent notamment à celles-ci. C'est l'occasion de se souvenir du sacrifice ultime de milliers de militaires qui ont débarqué en Europe pour aller libérer la France et combattre le nazisme.

Avec les Américains et les Britanniques, les troupes des Alliés comptaient en tout 156 000 soldats pour prendre d'assaut cinq plages. Parmi eux, de nombreux Québécois...

Dans la nuit du 5 au 6 juin, certains aviateurs Canadiens français larguent des parachutistes...


Écoutez l’historien Frédéric Smith qui s'entretient avec l'animateur Paul Arcand au sujet de cette opération militaire d'envergure qui a été fondamentale dans la défaite éventuelle de l'Allemagne nazie en Europe.


«Il y a des bombardements sur la côte française. Il y a une unité francophone également, la 425ᵉ escadrille Alouette, qui regroupe majoritairement des [canadiens] qui participent aux opérations. Et sur la terre ferme, du côté de l'infanterie des blindés c'est la 3e Division d'infanterie canadienne, appuyée des chars de la 2e brigade blindée canadienne, qui va débarquer dans le secteur de la plage Juno. Celle-ci sera confiée aux Canadiens, qui étaient environ 21 000. En deuxième vague, vers 8h30, le régiment de la Chaudière, originaire de la Rive-Sud de Québec, est entièrement francophone. Il débarquera À Bernières-sur-Mer.»

Ce 6 juin 2024, on souligne le jour J, qui n'était que le début de la campagne de Normandie, qui se déroulera jusqu'à la libération de Paris vers le 25 août 1944. 

M. Smith vient de lancer pour l’occasion le livre Des Québécois en Normandie. Du jour J à la libération de Paris.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Le mot de la fin de Paul Arcand: «Je vais continuer de m'indigner...»
«La grande qualité de Paul, c'est de nous permettre d'être nous-même»
«J'ai l'impression d'être un membre de votre famille» -Paul Arcand

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Le Football des Alouettes
En direct
En ondes jusqu’à 00:00