Aller au contenu
La commission Normandeau-Ferrandez

Candidature possible de Denis Coderre chez les libéraux: «Son chien est mort»

Candidature possible de Denis Coderre chez les libéraux: «Son chien est mort»
La commission Normandeau-Ferrandez / Cogeco Média

Un récent sondage de la firme Léger, effectué pour le compte de Québecor, confirme que Marc Tanguay est le préféré des électeurs libéraux, alors que Denis Coderre arrive loin derrière avec 12% d’appuis. M. Coderre doit-il abandonner l’idée de se présenter à la course à la chefferie du Parti libéral du Québec?


Écoutez les chroniqueurs Nathalie Normandeau et Luc Ferrandez, qui discutent de l'avenir politique de Denis Coderre, au sein du Parti libéral du Québec.


«Pour moi, son chien est mort. Il n'y a pas d'autres façons de le dire. Je n'y vais pas de main morte. Pourquoi? Parce qu'il n'y a pas beaucoup d'appétit du côté des militants libéraux pour la candidature de Denis Coderre. Il n'y a pas non plus d'enthousiasme sur le terrain au sein de la population pour sa candidature.»

«La recette n'est pas compliquée, c'est-à-dire un bon vieux parti de centre droit fédéraliste avec trois axes: on reste dans le Canada, on contrôle les dépenses publiques, on se positionne comme le parti de l'économie. Merci. Bonsoir. La personne qui va faire ça, elle a une place toute chaude qui l'attend à l'Assemblée nationale avec un vote considérable, parce que les autres partis sont réformistes...»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Vol de données chez Desjardins: des pertes «possiblement» plus élevés
L'énigme du 13 juin
3e lien à Québec: «Plus personne ne croit la CAQ» -Jonathan Trudeau

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00