Aller au contenu

Attente d'une chirurgie cardiaque: les patients de plus en plus à risque

Attente d'une chirurgie cardiaque: les patients de plus en plus à risque
Un cardiologue / iStock / Getty Images Plus

Des patients attendent parfois un an avant d'obtenir une chirurgie cardiaque et certains décèdent avant d'avoir pu être opérés, alerte l'Association des chirurgiens cardio-vasculaires et thoraciques du Québec.


En entrevue au micro de Paul Arcand, le président de l'association, le docteur Louis P. Perrault, souligne à quel point la situation s'est détériorée durant la pandémie, alors que le manque de perfusionnistes est devenu critique.


Selon des données publiées dans The Gazette, 1 282 Québécois attendent une chirurgie cardiaque à ce jour, soit 69 de plus que le mois dernier. De plus, pour près de 700 d'entre eux, le délai d'attente acceptable de trois mois a été dépassé.

«Il y a eu une augmentation qui fait en sorte qu'on est un certain niveau de, je ne dirais pas de dangerosité, mais plus nos patients attendent, plus on risque d'avoir des accidents ou des détériorations de leur condition clinique qui font qu'ils sont plus difficiles à traiter après et qu'ils consomment plus de ressources.»

En gros, le manque de personnel spécialisé est tel que l'Institut de cardiologie de Montréal ne fonctionne qu'à 60%.

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Retraite: le rire contagieux d'Esther Morin a fait du bien
Vol de données chez Desjardins: des pertes «possiblement» plus élevés
«Un tramway qui transformera le réseau et participera à l'essor économique»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
L'effet Normandeau
En direct
En ondes jusqu’à 12:00