Aller au contenu
Campagne sur l’indépendance

«Chose certaine, il n'y a pas d'amour pour le Canada» -Luc Ferrandez

«Chose certaine, il n'y a pas d'amour pour le Canada» -Luc Ferrandez
Luc Ferrandez / Cogeco Média

Campagne publicitaire du Parti québécois sur l’indépendance: une bonne idée de remettre la souveraineté à l’avant-scène?


Écoutez le chroniqueur Luc Ferrandez qui discute de cette stratégie politique avec l'animateur Louis Lacroix, mardi, à l'émission Puisqu'il faut se lever.


«Extraordinaire! Ce n'est pas sur l'écran radar de qui que ce soit, sauf celui du PQ. Selon Jean-Marc Léger (de la firme de sondage), l'indépendance n'a jamais été tellement plus en haut que 40 %, sauf dans les cas où il y a un émoi, comme l'Accord du Lac Meech le scandale des commandites.»

L'animateur rappelle que Jacques Parizeau, ancien premier ministre québécois, disait d'ailleurs que pour relancer la ferveur souverainiste, ça prenait «une bonne crise avec Ottawa»...

«Chose certaine, il n'y a pas d'amour pour le Canada chez les Québécois, d'ajouter Ferrandez. Il y a deux crises potentielles existentielles au Québec: le français et l'immigration.»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Louis Lacroix

Documentaire sur Céline Dion: «Avec quelques images, on sent toute la douleur»
Conférence technologique VivaTech: IA, robotique et applications de rencontre
3,5 G$ pour la lutte contre l'itinérance: «Il faut faire des choix»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Sans réserve
En direct
En ondes jusqu’à 15:00