Aller au contenu
La FIQ relance ses moyens de pression

«Nos membres sont prêts à faire la grève»

«Nos membres sont prêts à faire la grève»
Des infirmières dans un centre hospitalier / Getty Images

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ) relance ses moyens de pression. 

Dans un communiqué, la FIQ explique que les négociations avec le gouvernement piétinent. 

Elle reproche aux négociateurs gouvernementaux de rester camper sur la question de la mobilité de la main-d'oeuvre. 

Les moyens de pression comprennent pour l'instant le port, tous les mardis, de l'uniforme noir.

La grève est exclue à court terme, comme l'explique Jérôme Rousseau, vice-président de la FIQ et coresponsable de la négociation, lors d'un entretien avec l'animateur Paul Arcand.

«Pour l'instant, on veut surtout se faire voir auprès de la population et du gouvernement. [Les travailleurs syndiqués] veulent avoir des solutions concrètes pour être capables d'améliorer ce qui se passe actuellement dans le réseau. Quant au mandat de grève, nos membres ont déjà mentionné, via un référendum au début de la négociation, qu'ils étaient prêts à faire la grève, jusqu'à la grève générale illimitée. C'est un outil qu'on peut encore utiliser au moment jugé opportun...»

À lire aussi:

Des infirmières vers les régions éloignées: «Le réseau est comme un énorme fromage suisse»

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

Réseaux sociaux: un créateur de contenu dénonce les employeurs frileux
Vol de données chez Desjardins: des pertes «possiblement» plus élevés
«Un tramway qui transformera le réseau et participera à l'essor économique»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
Puisqu'il faut se lever
En direct
En ondes jusqu’à 10:00