Aller au contenu
50 véhicules du SPVM retirés de la route

«Ces véhicules étaient rendus dangereux pour nos policiers et les citoyens»

«Ces véhicules étaient rendus dangereux pour nos policiers et les citoyens»
Véhicule du SPVM / Cogeco Média

Une cinquantaine de véhicules de patrouille du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) de marque Ford Taurus ont été retirés de la route en catastrophe ces dernières semaines.  

En service depuis environ 10 ans, de la rouille et de la pourriture y ont été découvert, ce qui rend l’usage problématique…

Une trentaine de véhicules Dodge Charger ont été achetés par la Ville, mais ne sont toujours pas sur la route, n'étant pas encore dotés de «police pack».  

Certains PDQ se voient retirer plusieurs véhicules en même temps, sans qu’ils soient remplacés.


Écoutez Yves Francoeur, président de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, qui discute de cette décision du SPVM avec l'animateur Paul Arcand.


«Ils ont des problèmes mécaniques importants. Ces véhicules étaient rendus dangereux, non seulement pour nos policiers, mais aussi pour les citoyens.» 

Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!Abonnez-vous à l’infolettre du 98.5 Montréal!
En m’abonnant, j’accepte de recevoir des communications par courriel de Cogeco Média et de ses sociétés affiliées, y compris des nouvelles, des mises à jour, des activités et des concours. Vous pouvez vous désabonner en tout temps en utilisant le lien au bas de nos courriels ou en nous contactant par le biais de notre Politique en matière de protection des renseignements personnels. Veuillez noter, cependant, que nous pouvons continuer à vous envoyer des communications liées au service et d’autres communications non commerciales. Ce site est protégé par reCAPTCHA et la politique de confidentialité de Google et les les conditions d'utilisation s'appliquent.

Plus avec Paul Arcand

«Il serait incohérent que les policiers soient retirés de l'aéroport»
«Le virage numérique de la SAAQ s'apparente à un accident de char»
«Une possible pénurie d'eau à l'échelle de la bande de Gaza»

Vous aimerez aussi

L’écoute en direct débutera à la suite de ce message publicitaire.
La nuit en direct
En direct
En ondes jusqu’à 03:00